Cours

Voici les cours offerts au Dojo de Saint-Hyacinthe.

Karaté

Évidemment, le point fort du Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur est le karaté traditionnel japonais de style Shotokan. Sensei Guy Brodeur est, depuis presque 10 ans, ceinture noire 7e dan de l’association Karaté Canada, la seule organisation reconnue par le gouvernement canadien. Depuis environ sept ans, il est également le directeur technique du style [...]

En savoir plus   

Karaté

Évidemment, le point fort du Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur est le karaté traditionnel japonais de style Shotokan. Sensei Guy Brodeur est, depuis presque 10 ans, ceinture noire 7e dan de l’association Karaté Canada, la seule organisation reconnue par le gouvernement canadien. Depuis environ sept ans, il est également le directeur technique du style Shotokan pour cette organisation avec ses cinq styles officiels tel le Shotokan, le Shito Ryu, le Chito Ryu, le Goju Ryu et le Wado Ryu.

Sensei Brodeur est un ex compétiteur de haut niveau et s’est approprié de 4 championnat canadien et de l’or au championnat du monde SKIF de 1985 en Allemagne. Depuis il n’a jamais arrêté de chercher à en savoir d’avantage sur le karaté et les autres arts martiaux qui peuvent aider à son évolution. En 1995, il fonde Shotokan Canada qui à maintenant détient une reconnaissance internationale malgré son nom. Il offre également des séminaire à l’extérieur du pays tel les États-Unis, l’Angleterre et l’Irlande. Sensei Brodeur a toujours un instructeur et non moins que le fantastique Sensei Steve Ubl de San Diego, Californie. 9e dan en karaté et a pratiqué avec les plus anciens maîtres du Shotokan directement au Japon tel que Nakayama, Kanazawa, Shirai, Kase et à Los Angel sous Nishiyama est un des très râres non-japonais à avoir réussi le cours d’instructeur de la JKA en 1974.

Réduire   

Aïkibudo

Le Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur est fier d’avoir cet art martial qu’est l’Aïkibudo, une discipline enseignée par Frédéric Faguy et assisté de Pierre-Marc Brodeur, ceinture noire 1er dan. Sensei Frédéric Faguy débute l’Aïkibudo et le Kobudo (armes) en 2003. Sur le comité technique et les passages de grade d’Aïkibudo au Québec depuis 2017, [...]

En savoir plus   

Aïkibudo

Le Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur est fier d’avoir cet art martial qu’est l’Aïkibudo, une discipline enseignée par Frédéric Faguy et assisté de Pierre-Marc Brodeur, ceinture noire 1er dan. Sensei Frédéric Faguy débute l’Aïkibudo et le Kobudo (armes) en 2003. Sur le comité technique et les passages de grade d’Aïkibudo au Québec depuis 2017, il possède un 3e dan dans les deux disciplines depuis 2016. Le club d’Aïkibudo de St-Hyacinthe est affilié à Aïkibudo Québec.

L’origine de l’Aïkibudo ?
Morihei Ueshiba, fondateur de l’Aïkidō, a fait évoluer sa vision de l’art martial tout au long de sa vie. L’aïkido moderne correspond à la forme la plus récente de son enseignement. Avant d’arriver à cette forme épurée, la forme de sa pratique et le nom de son école ont connu des changements. Ueshiba avait ainsi nommé son école Daitōryū aikijūjutsu, en référence au koryu (école traditionnelle ancienne) d’où il tirait ses techniques, puis aiki budō (1930), qui deviendra ultérieurement aikidō (1942).

Certains de ses élèves créeront à leur tour leur propre style; l’un d’eux, Minoru Mochizuki viendra en France promouvoir l’aïkido d’alors. Par la suite, il le modifiera en fonction de ses recherches et développera le style Aïkido-jujutsu du Yoseïkan. Il ralliera ainsi certains pratiquants français séduits par la pluralité des disciplines enseignées en son sein.

L’un d’eux, Alain Floquet, initié à l’aiki jūjutsu, et pratiquant lui-même d’autres arts martiaux, décide de l’enseigner en France. À la recherche des origines des mouvements Aïki, il se verra présenté à divers professeurs célèbres dans divers arts martiaux (Daïto Ryu Aïkijujutsu, Katori shinto ryu…), en plus de l’Aïkido-jujutsu du Yoseïkan appelé aussi Yoseikan Aikido. Plusieurs années après, avec l’autorisation de ses professeurs, il synthétise son propre art, qui ne prend définitivement le nom d’aïkibudo qu’en 1980. L’aïkibudo ne se présente pas comme un concurrent de l’aïkido, mais comme une perception alternative de l’enseignement de Morihei Ueshiba basé en grande partie sur l’enseignement de Minoru Mochizuki.

Réduire   

Brasilian Jiu Jitsu

Le Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur promeut le Jiu Jitsu depuis 1995 et a acquis depuis les services de Sensei Matt Longpré qui a d’abord débuté en karaté plein contact de style Kyokushin où il a atteint sa ceinture noire avant de passer par accident au BJJ. Il n’a jamais arrêté pour également atteindre [...]

En savoir plus   

Brasilian Jiu Jitsu

Le Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur promeut le Jiu Jitsu depuis 1995 et a acquis depuis les services de Sensei Matt Longpré qui a d’abord débuté en karaté plein contact de style Kyokushin où il a atteint sa ceinture noire avant de passer par accident au BJJ. Il n’a jamais arrêté pour également atteindre le niveau de ceinture noire dans ce domaine. Très jovial et bon enseignant, Matt est très efficace pour passer les informations détaillées de cet arts en pleine évolution.

Depuis environ cinq ans, nous offrons le cours de Jiu Jitsu brésilien pour les enfants de six ans et plus. Nous avons la chance d’avoir Sensei Roxane Desruisseaux qui travaille déjà avec les enfants en bas âge dans une garderie et pouponnière. Elle est extrêmement aimée des parents et surtout des enfants et propose une approche alliant douceur et patiente. avec une approche douce et patiente.

Le Centre est affilié à l’organisation BTT (Brasilian Top Team) de Fabio Holanda de Montréal.

L’origine du Brasilian Jiu Jitsu ?
Le Jiu-Jitsu Brésilien est un sport qui tient ses origines du judo et qui a été développé par la famille Gracie. Le fondateur du BJJ, (Helio Gracie) étant de petit gabarit, il a dû modifier et améliorer certains principes de levier et de contrôle aux techniques apprises en judo afin de les adapter à sa physionomie. Ces améliorations ont rendu le jiu-jitsu brésilien très efficace comme système d’autodéfense et de combat.

Le but ultime de Shotokan Canada est la promotion du karaté de la plus haute qualité et qui ne baigne pas dans la politique, mais bel et bien dans la pratique et les valeurs.

Réduire   

Le but ultime de Shotokan Canada est la promotion du karaté de la plus haute qualité et qui ne baigne pas dans la politique mais bel et bien dans la pratique et les valeurs.

Kobujutsu

Le Centre des Arts Martiaux est toujours à la recherche de nouveaux arts pour les gens d’ici, même si leurs origines sont très anciennes, et qui pourraient intéresser une nouvelle clientèle. Pour ce faire, nous avons Sensei Stéphane Gingras, 4e dan en karaté Shotokan et également ceinture noire 2e dan en Kobujutsu, qui se veut [...]

En savoir plus   

Kobujutsu

Le Centre des Arts Martiaux est toujours à la recherche de nouveaux arts pour les gens d’ici, même si leurs origines sont très anciennes, et qui pourraient intéresser une nouvelle clientèle. Pour ce faire, nous avons Sensei Stéphane Gingras, 4e dan en karaté Shotokan et également ceinture noire 2e dan en Kobujutsu, qui se veut l’art des armes traditionnelles japonaises. Stéphane Gingras fabrique lui-même la plupart des armes qu’il utilise et enseigne. Elles sont d’une qualité inégalée.

En attente d’inscription.

Réduire   

Karaté Parent/enfant

Cours Parent-Enfant pour les sept ans et plus avec papa ou maman ou même les deux. Une belle manière de s’essayer dans une activité familiale tout en apprenant la discipline et à prendre plus de le contrôle sur son corps et esprit.* Il n’y a pas de cours actuellement.

*Un minimum de 5 inscriptions (5 enfants [...]

En savoir plus   

Karaté Parent/enfant

Cours Parent-Enfant pour les sept ans et plus avec papa ou maman ou même les deux. Une belle manière de s’essayer dans une activité familiale tout en apprenant la discipline et à prendre plus de le contrôle sur son corps et esprit.* Il n’y a pas de cours actuellement.

*Un minimum de 5 inscriptions (5 enfants et 5 parents) est nécessaire pour débuter ce cours.

Réduire   

Autodéfense

La notion d’autodéfense est primordiale dans l’enseignement de sensei Guy Brodeur ainsi que dans tous les aspects des arts martiaux. Pour quelques-uns, l’important c’est l’activité de mise en forme alors que pour d’autres, c’est l’amour de l’art et la conquête du contrôle de soi. Mais pour la majorité des gens, enfants comme adultes, c’est la [...]

En savoir plus   

Autodéfense

La notion d’autodéfense est primordiale dans l’enseignement de sensei Guy Brodeur ainsi que dans tous les aspects des arts martiaux. Pour quelques-uns, l’important c’est l’activité de mise en forme alors que pour d’autres, c’est l’amour de l’art et la conquête du contrôle de soi. Mais pour la majorité des gens, enfants comme adultes, c’est la confiance en soi et la capacité de se défendre au cas où c’est nécessaire. Le Centre des Arts Martiaux Guy Brodeur offre de courtes formations de cinq semaines pour hommes et femmes, femmes seulement ou, au besoin, de plus longues sessions strictement sur l’autodéfense. Guy Brodeur a déjà enseigné et continue d’ailleurs dans à peu près toutes les écoles secondaires et primaires de la ville de St-Hyacinthe parmi lesquelles la Polyvalente Hyacinthe Delorme, le Collège St-Maurice, l’École Raymond, l’École René St-Pierre (Centre Jeunesse), l’École primaire Sacré-Coeur et le Centre d’aide aux victimes d’agression sexuelle (CAVAS). Un minimum de huit inscriptions est nécessaire pour ouvrir ce cours.

Réduire