À Propos

Un peu plus sur Guy Brodeur

Né à Saint-Hyacinthe en 1965, Guy Brodeur débute le karaté à l'âge de 13 ans. Il ne lui faut que quatre années pour obtenir sa ceinture noire des mains du père du karaté canadien, maître Masami Tsuruoka 8e dan, et représenter le Québec lors de compétitions officielles. Combinant talent et discipline, le jeune homme poursuit sa route jusqu'à son premier championnat du monde Shotokan en 1985 au cours duquel il décroche deux médailles au nom du Canada.
En savoir plus   

Un peu plus sur Guy Brodeur

Né à Saint-Hyacinthe en 1965, Guy Brodeur débute le karaté à l’âge de 13 ans. Il ne lui faut que quatre années pour obtenir sa ceinture noire des mains du père du karaté canadien, maître Masami Tsuruoka 8e dan, et représenter le Québec lors de compétitions officielles. Combinant talent et discipline, le jeune homme poursuit sa route jusqu’à son premier championnat du monde Shotokan en 1985 au cours duquel il décroche deux médailles au nom du Canada.

 

Depuis, il a participé à quatre championnats et coupe du monde WKF, deux jeux panaméricains PKF et six championnats internationaux. Il est d’ailleurs devenu le premier québécois à gagner l’or en kata chez les adultes au championnat canadien de l’ANK. Il fut par ailleurs l’un des rares athlètes canadiens à représenter son pays à la fois en combat, en kata et en kata équipe. En 1990, l’ANK lui décerna le titre d’athlète de l’année.

 

La même année, il met un frein à sa carrière de compétiteur afin de se lancer dans l’enseignement. Il occupera ainsi le poste d’entraîneur pour les formations du Québec puis du Canada jusqu’en 2001. Il fait finalement le choix de mettre cette profession de côté afin de se consacrer entièrement à l’association Shotokan Canada. En 2018, il est décoré de la médaille de l’Assemblée nationale.

 

«L’univers des arts martiaux est sans fin. Je n’arrêterai jamais d’apprendre. Un mot désigne le tout : Osu. Y mettre tout son coeur, être courageux, avoir un esprit présent, être patient et ne jamais abandonner. Peu importe ce que l’on choisit de faire dans la vie, si ces principes sont utilisés, ils mèneront au succès», de dire M. Brodeur.

Réduire   

L’histoire de Shotokan Canada

Désirant voler de ses propres ailes, Sensei Guy Brodeur fonde Shotokan Canada en 1995. L'association de l'ancien champion de karaté devient rapidement une référence au pays en plus d'être reconnue par des organisations telles que Karaté Québec, Karaté Canada et la Fédération mondiale de karaté. Reconnue pour offrir un enseignement de qualité misant sur les valeurs de la discipline japonaise, l'association jouit d'une popularité grandissante.
En savoir plus   

L’histoire de Shotokan Canada

Désirant voler de ses propres ailes, Sensei Guy Brodeur fonde Shotokan Canada en 1995. L’association de l’ancien champion de karaté devient rapidement une référence au pays en plus d’être reconnue par des organisations telles que Karaté Québec, Karaté Canada et la Fédération mondiale de karaté. Reconnue pour offrir un enseignement de qualité misant sur les valeurs de la discipline japonaise, l’association jouit d’une popularité grandissante.

Directeur technique du style Shotokan pour Karaté Canada depuis 2017 et lui même 7e dan Shotokan, Sensei Brodeur est accompagné dans son aventure par un comité d’experts incluant Shane Higashi 9e dan Chito Ryu, Sensei Uchiage 9e dan Goju Ryu, Alex Waith 8e dan Wado Ryu et Sensei Sato 9e dan Shito Ryu.

Réduire   

Ceintures et grades

Le parcours des membres de l'Association Shotokan Canada consiste en une progression régulière en dix étapes, allant de la ceinture blanche 9e kyu à l'obtention de la ceinture noire Shodan.
En savoir plus   

Ceintures et grades

Le parcours des membres de l’Association Shotokan Canada consiste en une progression régulière en dix étapes, allant de la ceinture blanche 9e kyu à l’obtention de la ceinture noire Shodan.

Réduire